lavoir Josie sépia

"le lavoir de Blanqui" lors de sa premiere publication avait déclenché une cascade de réflexions et de commentaires qui dépassaient le cadre de notre quartier. Des expatriés aux quatre coins de l’hexagone (il faut rajouter la Navarre pour qu’il y en ait cinq) s’intéressent au passé de notre commune. C’est le cas de Josie, qui nous envoyé quelques photos que je m’empresse de publier. Josie dont les grands parents étaient du haut Floirac et qui fréquentait le Foyer Amitié du bas, est une petite fille de Léo et de Lébas de Garonne qui déplore l’oubli de Belle Croix, le quartier d’une partie de son enfance. Ma mémoire a du mal à escalader le coteau pour évoquer des souvenirs que je n’ai pas. Pourtant, ce n’était pas une montagne. Juste une colline qui faisait partie du paysage et dont on ignorait le contenu. J’invite donc les anciens du haut, à envoyer les photos et les infos qu'ils ne manqueront pas de retrouver dans leurs caves et leurs greniers.

 

 

montage lavoir belle croix sépia

Sur ces clichés des années cinquante on peut voir la croix qui a donné son nom au quartier, Josie au bord du lavoir et sur le chemin du Rébédech où l’on entrevoit à droite de la photo du bas, le ruisseau qui à l’époque n’était pas busé.