la roulante place stalingrad sépia

Attelages en attente Place du Pont aujourd'hui place Stalingrad avant le déchargement ou après le chargement. Peu importe les chevaux avant besoin de souffler entre deux voyages sur des routes souvent mal carrossées qui endommageaient autant les ferrages de chevaux que les roues et les essieux des charrettes. Les charrons Floiracais, ne manquaient pas de travail après les difficiles montées des côtes de Monrepos de l'église ou de l'empereur et pas seulement pour les charrettes des marchandises. Les véhicules hippomobiles des particuliers et de tranpsorts de passagers étaient tout autant sollicités. 

charrons floiracais sur le coteau rive droite sépia

Floirac ne voyait pas passer que des attelages de transport de marchandises, sa réputation au XIX siècle dépassait le cadre de l’hexagone avec les arrivées d’étapes de la course de la petite gironde ou du raid hippique bastidien. Le cheval que l’on voit sur la photo ci dessous, vainqueur de la course de la petite gironde,  à fait la fierté de son propriétaire qui le drivait pour cette épreuve. 

floirac ville étape rcourses de chevaux sépia droit