bosc sépia

 

Dans le cyclisme il n’y a pas que le tour de France. Les amateurs de vélo n’attendent pas le mois de juillet pour se passionner pour la petite reine. C’est par tous les temps (passé, présent, pluie et beau temps) que les Floiracais ont pédalé avec plus ou moins de succès sous les couleurs d’un club ou dans l’anonymat du maillot du dimanche. Dans les années cinquante, le vélo, était très prisé par les jeunes et les moins jeunes qui aspiraient à devenir un Robic, un Bartali, un Coppi ou un Bobet. Un rêve qui passait par les courses locales et régionales. A cette époque, Floirac possédait une superbe équipe, dirigée par l’incontournable Monsieur Bosque (au milieu du second rang identifiable à sa veste de motocycliste) grand Monsieur du sport floiracais qui tenait boutique rue Gaston Cabannes. Une boutique de cycles et de motos bien entendu. Une enseigne connue et reconnue par tous. Il n’y avait pas que les sportifs qui fréquentaient son établissement. Les ouvriers, les employés, les écoliers, voire même les femmes au foyer, le consultaient pour un achat, un conseil ou un dépannage. C’était le magasin du sport et du transport Des loisirs et du boulot. Du rêve et de l’espoir. A cette époque, il y avait plus de vélos que de bagnoles ce qui en faisait un sport populaire par identification.

 

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE VELO DES FLOIRACAIS ET DE LA RIVE DROITE CLIQUER SUR

http://memoirequartier.canalblog.com/archives/2017/06/12/35377579.html75294063img-0001-4-jpg

 

http://memoirequartier.canalblog.com/archives/2017/09/18/35665972.htmlbramard

 

 

http://memoirequartier.canalblog.com/archives/2017/08/01/35523601.html  grangeon