capsules sépia 05

 

sortie d'usine B & B sépia 02

Plusieurs générations d’ouvrières et d'ouvriers de Floirac de Cenon et d’ailleurs on fait tourner « Les Capsules » depuis sa création en 1801 jusqu’à sa fermeture en 1985. Un vivier d’emploi dans un quartier populaire dont la vocation n’était pas industrielle. 

 

 

 img543

Construite en 1801, par l'anglais Betts, dans le bas Cenon-Floirac, cette usine de ferblanterie produisait des capsules métalliques et des tuyaux d’eau et de gaz. A partir de 1850, l'usine s'est étendue avec la construction de plusieurs ateliers dont ceux de fonte et de laminage (1892). Des machines à vapeur activaient le fonctionnement des laminoirs et des tours où 1500 kg de plomb étaient coulés journellement.

En 1930, la société prend de l'ampleur sous l'appellation Betts et Blanchard. Elle continuera son expansion au cours des ans, s’aggradissant par étapes (1961 et 1967) avant d’être rachetée en 1976 par la Sté Cébal, filiale du groupe Péchiney, pour l’usinage de capsules en aluminium et de tubes pour dentifrice. De nouveaux ateliers sont construits. L' activité perdure jusqu' en 1985.  Le site désaffecté s’est reconveri en 1986 accueillant de nombreuses entreprises aux activités diversifiées.